Est-il possible de prévoir une phase d’acquisition de nouvelles données pendant quelques mois au début du projet ? Ou bien doit-on exclusivement travailler à partir de données existantes?

En effet, il s’agit d’utiliser des données environnementales et sanitaires existantes.
La collecte de nouvelles données environnementales et de santé peut également rentrer dans le cadre de l’appel à projets si toutefois :

  • Les 18 mois de l’accompagnement ne sont pas compromis par la collecte desdites données ;
  • La collecte de données sanitaires ne concerne pas des données individuelles (pouvant alors rallonger les délais de manière très significative )