Hospitalisation en SSR

Bonjour,
J’ai dans mon extraction SNDS, une hospitalisation en SSR qui me semble étrange.
Il se trouve que j’ai plusieurs entrées pour cette hospitalisation.
Tout d’abord dans le fichier SSR14C j’ai la date de début de séjour D1 (2014) mais pas de date de fin.
Dans le fichier SSR15C jai la date de début de séjour D1 (2014) et une date de fin en 2015
Dans le fichier SSR16C j’ai la date de début de séjour D1 (2014) et une date de fin en 2016.
Dans le fichier SSR17C j’ai la date de début de séjour D1 (2014) et une date de fin à null.
Dans le fichier SSR18C j’ai la date de début de séjour D1 (2014) et une date de fin à null.

Toutes ces lignes sont dans le meme établissement pour le meme patient pour le meme DP. Il semble que toutes ces lignes correspondent à la même hospitalisation.
Avez-vous une explication pour une telle hospitalisation?

Avez vous des informations concernant le remplissage du PMSI SSR lors d’hospitalisation sur plusieurs années?

Bonjour,

Votre interrogation est légitime. Cependant, vous êtes visiblement tombé sur un cas assez atypique et rare.
On peut s’interroger sur l’origine de la prise en charge de cette personne afin de déterminer si celle-ci est liée, par exemple, à des soins palliatifs, végétatifs. Cela permettrait de s’assurer que ces hospitalisations en SSR sont bien normales. A contrario, et encore une fois à titre d’exemple, si cela concerne de la balnéothérapie, il y aurait de quoi se poser des questions.

Il est possible que les dates de fin de séjour soient liées à la réforme de 2018 de la tarification en SSR qui a rendu obligatoire la clôture des séjours dits longs.
ll est fort probable que l’absence de fin de séjour pour le patient en 2017 et 2018 signifie qu’il est toujours présent en SSR. Si c’est bien le cas et que cela continue de la sorte en 2019, les années 2017 et 2018 seront modifiées pour clôture par la suite.

A titre d’exemple, je vous invite à consulter cet exemple publié sur le blog des PMSI : https://www.lespmsi.com/pmsi-2018-nouvelle-regle-de-cloture-des-sejours-longs/

Cordialement

Emmanuel Stranadica (Expert SNDS)

1 J'aime

Bonjour,

Je me permets de rebondir sur ce cas SSR, atypique effectivement ! Il s’agit en effet sans doute d’une prise en charge au long cours (il s’agit bien d’une hospitalisation complète ?).

Les dates de séjour sont déclarées dans le PMSI par l’établissement. On a pu remarquer que certains établissements renseignent parfois une date prévisionnelle de sortie (ces situations se retrouvent plutôt en HAD et SSR). Pour compléter la démarche, il faudrait vérifier que le séjour est bien clos avec la variable SUI_TYP de la table T_SSRaaS (les modalités 1 et 2 permettent d’avoir les séjours clos sur la période).

Ce cas n’est pas en lien avec la réforme de financement qui est intervenue le 01/03/2017 (vous avez des dates de fin sur les bases 2015 et 2016, donc antérieurement à la mise en place de la réforme). Par ailleurs, je vous encourage à vous référer à la notice technique ATIH n° CIM-MF-848-2-2018 publiée le 22/12/2017 et révisée le 15/01/2018 que vous trouverez sur la page https://www.atih.sante.fr/notice-technique-pmsi-2018 , et notamment aux exemples pages 14 et 15 pour comprendre le déroulé du financement des séjours « longs » (plus de 2 années de recueil PMSI). Si la clôture des séjours « longs » a été évoquée en première intention afin de gérer la réforme de financement, les règles de clôture n’ont finalement pas été modifiées et un séjour ne peut être clos que selon les règles classiques (sortie, interruption > 48h…). La réforme a impacté le GME et le GMT des séjours « longs » uniquement.

Espérant vous avoir aidé,

Cordialement,

Marlène Bernard

1 J'aime

Bonjour,
Je vous remercie pour vos réponses.
J’ai investigué les données et voilà ce que j’ai trouvé pour ces séjours:

  • Hospitalisation partielle
  • en 2015 et 2016 il y a bien SUI_TYP à 2 et un SOR_MOD non null

Je n’arrive finalement pas à savoir si ce sont plusieurs hospitalisations ou bien une seule et même hospitalisation.
Je vais étudier les différents documents que vous m’avez indiqué.
Merci beaucoup.
Cordialement

Edgar Halbert

S’agissant d’une hospitalisation partielle, je pense que la notion de séjour clos ou pas n’a pas d’intérêt. Un séjour (HC ou HTP) doit être interrompu à partir du moment où le patient est absent plus de 48h. Si vous avez un patient qui vient en HTP du lundi au vendredi, on devrait donc avoir autant de séjours que de semaines, mais on sait que dans les faits, les établissements peuvent laisser ouverts des séjours pour ce type de situation. Je vous conseille de ne pas utiliser la notion de séjour en HTP, elle n’a de réelle valeur qu’en HC.

Effectivement s’ils laissents des séjours ouverts ça semble correspondre à mon cas d’usage.
Merci pour vos réponses