Hospitalisation vs le reste, dans les centres privés

Bonjour,

Est-ce qu’une âme charitable pourrait m’en dire un peu plus sur l’activité réalisée dans les établissements de santé (ES) privés en terme de codage dans la table de prestation du DCIR?

Je distingue d’une part ce qui est réalisé dans les ES privés durant une hospitalisation qui est financé à part (honoraire non compris dans le tarif GHS) qui donne ainsi lieu à une ligne supplémentaire, mais rattaché à son GHS. C’est particulièrement le cas pour les consultations et les actes médicaux et paramédicaux.

D’autre part, comment sont considérées les autres activités réalisées dans ES privés mais hors hospitalisation? Par exemple, les consultations, actes et urgences ne donnant pas lieux à une hospitalisation.
Que j’aurais rangé dans la catégorie « Actes et Consultations Externes » si je n’avais pas lu dans les fiches SNDS:
« l’activité externe ne concerne que les hôpitaux publics et les établissements de santé privés d’intérêt collectif (ESPIC) puisque dans les établissements de santé privés lucratifs, l’activité externe relève du champ libéral ».

En clair peut on différencier l’activité d’hospitalisation (complète ou de jour) et le reste en ES privé?

J’aurais tendance à dire qu’il faut mobiliser la table IR_MDT_V (jointure sur MDT_COD) et les variables MDT_LIB et cie mais je ne suis pas sûr de leur pouvoir discriminant.

En espérant avoir été clair, je reste à votre disposition pour tout complément d’information,

Merci beaucoup !

Michael Mounié,

Bonjour,

En effet, la méthode que vous suggérez permet bien de distinguer l’activité externe des établissements privés des hospitalisations.
Le champ MDT_HOS_COS de la table IR_MDT_V égal à 1 concerne toute l’activité non liée aux hospitalisations.
En lien, vous pouvez sélectionner ce que qui correspond à votre recherche par rapport aux diverses possibilités (ACE, urgences, cures…) du champ MDT_COD présent dans cette table et dans la table ER_ETE_F et ainsi disposer de ce qui est réalisé hors hospitalisations dans le DCIR.

Bien cordialement

Emmanuel Stranadica

Bonjour,

Merci beaucoup pour votre retour, je vais aller investiguer tout cela.

Bien cordialement,

Bonjour,
Je me permets de rebondir sur cette question qui m’intéresse également.
J’ai le sentiment que cette variable MDT_COD n’est pas exhaustive. En effet, sur une année de mon extraction, j’ai 32928 lignes dans le fichier ER_ETE_F, mais cependant j’ai 14262 lignes MDT_COD à 0 (sans objet). Il m’est donc impossible de définir si ces lignes sont des hospitalisations ou non, via cette variable.

Avez-vous fait une analyse de l’exhaustivité de cette variable?
Bien cordialement,
Edgar Halbert

Bonjour,

Suite à nos échanges avec Edgar, pensez vous qu’il est pertinent de passer outre la grande part des MDT_COD=« SANS OBJET », à partir de la valeur de ETE_GHS_NUM?
Avec ETE_GHS_NUM=0 ==> Sans hospitalisation et ETE_GHS_NUM>0 ==> Avec hospitalisation.

De même j’ai des MDT_COD=« AVEC HOSPITALISATION » avec ETE_GHS_NUM=0, mais que j’associe à de la PSY ou du SSR.

Qu’en pensez vous?

Désolé pour toutes ces demandes, et en vous remerciant grandement pour votre travail et vos précisions qui nous sont d’une grande aide.

Bien cordialement,

Michael Mounié

Bonjour,

Pour répondre à vos interrogations, il existe bien des séjours dans les établissements privés qui ne génèrent pas de GHS. C’est le cas par exemple pour la radiothérapie ou la dialyse.
On trouve également et comme vous le mentionnez en SSR et PSY, le MDT_COD qui est égal à 3 mais sans générer de numéro de GHS.

Bien cordialement

Emmanuel Stranadica (Expert SNDS)