Recrutement data manager sur le SNDS

(Sofiane Kab) #1

Les équipes de « Neuroépidémiologie » (directeur : Alexis Elbaz) et « Générations et santé » (directeur : Gianluca Severi) du Centre de recherche en épidémiologie et en santé des populations (CESP, Inserm U1018, Villejuif, France; http://cesp.inserm.fr/), en lien avec l’unité Inserm « Biostatistique, biomathématiques, pharmaco-épidémiologie et maladies infectieuses » (B2PHI, UMR 1181, http://b2phi.inserm.fr/#/, directrice : Pascale Tubert-Bitter), ont obtenu un financement de la Fondation Michael J. Fox pour la recherche sur la maladie de Parkinson pour un projet visant à déterminer s’il existe des médicaments associés à une diminution du risque de maladie de Parkinson qui pourraient éventuellement être réutilisés dans une stratégie de repositionnement de médicaments.

Les données utilisées pour ce projet seront issues d’une part d’une étude cas-témoins nichée dans le système national des données de santé (SNDS), d’autre part de la cohorte E3N (https://www.e3n.fr/). Il est prévu par ailleurs d’accéder à un échantillon de la cohorte Constances (http://www.constances.fr/) pour compléter les informations disponibles dans le SNDS.

Des démarches réglementaires ont été engagées pour constituer les échantillons indépendants cas-témoins au sein du SNDS et de la cohorte Constances ; dans l’attente de la mise à disposition de ces données, un travail préparatoire pourra être effectué à partir des données de l’Echantillon Généraliste des Bénéficiaires (EGB). Les données sont d’ores et déjà disponibles pour la cohorte E3N.

En étroite collaboration avec les chercheurs, post-doctorants et responsables scientifiques concernés, la personne recrutée aura pour mission principale de préparer les données utiles à la réalisation du projet (voir annonce complète en pj).

Les candidats sont invités à soumettre leur CV, une date de début préférée et si possible les noms d’une ou deux personnes référentes. Merci d’envoyer ces documents et des demandes de renseignements éventuelles à Ismaïl Ahmed (ismail.ahmed@inserm.fr) et Anne Thiébaut (anne.thiebaut@inserm.fr).